Slide HJSBT,
depuis 1975


L’Association Habitat Jeunes de Sète et du Bassin de Thau (HJSBT) accueille des jeunes de 16 à 30 ans qui, ayant une activité (salariée, en apprentissage, stagiaires, étudiants, lycéens ou en formation…), ont besoin d’un logement temporaire ou recherchent un logement autonome. Ces jeunes doivent avoir un projet professionnel et/ou personnel ainsi qu’un minimum de ressources financières. L’association peut aussi héberger des jeunes en situation de précarité.

Des sœurs de Notre Dame Auxiliatrice à l’HJSBT

Avant la seconde Guerre Mondiale, la communauté des Sœurs de Notre Dame Auxiliatrice gérait les œuvres caritatives dans le secteur médical sur la ville de Sète. Après 1945, elle a accueilli des jeunes filles en formation et en recherche d’emploi dans ses locaux de la rue Louis-Blanc. La communauté a interrompu en 1975 cette activité qui a été reprise par l’Association d’Accueil des Jeunes Travailleurs (AAJT) créée en 1976. Devenue Habitat Jeunes Sète et Bassin de Thau (HJSBT) en 2013, l’Association accueille désormais sans distinction de sexe des jeunes en formation ou en recherche d’emploi ainsi que des jeunes en situation de précarité.

Bien que d’origine confessionnelle, l’association est aujourd’hui laïque.


Une mission

HJSBT adhère à la Charte de l’Union Nationale pour l’Habitat Jeunes (UNHAJ) qui stipule notamment :

« Pour nous comme pour les jeunes que nous accueillons, le développement se fonde sur l’autonomie, l’initiative, la responsabilité, la participation active, la solidarité. Participant à la politique de la jeunesse, fidèles à notre vocation d’éducation populaire et de promotion sociale, nous adoptons une approche globale et individualisée de chaque jeune, en utilisant à partir de l’habitat, les atouts de la vie collective enrichie par un brassage délibéré favorisant la rencontre et les échanges entre jeunes et usagers, encourageant les solidarités de proximité issues de la multiplicité des expériences, des situations, des perspectives qui sont celles de nos publics. C’est en aidant les jeunes à se construire personnellement que nous pouvons promouvoir leur citoyenneté et faire reconnaître leur droit de cité. »

Concrètement, il s’agit pour HJSBT:
  • d’assurer l’hébergement et la restauration des jeunes actifs entre 16 et 30 ans (salariés, apprentis, stagiaires, étudiants, en formation…) ayant besoin d’un logement temporaire ou d’un logement autonome.
  • de favoriser leur insertion sociale et professionnelle dans les domaines de la formation, de l’emploi, de la citoyenneté, de la culture et des loisirs.
  • de permettre leur prise d’autonomie en facilitant leur émancipation par le logement.

Une structure: association & équipe

HJSBT est une association de la loi de 1901 ouverte à tous dont les statuts ont été déposés à la préfecture de l’Hérault sous le numéro W343010182. Elle regroupait lors de son assemblée générale du 22 juin 2020, 18 membres issus de tous les horizons sociaux.

L’association est dirigée par un conseil d’administration composé de 14 membres bénévoles dont le président est Francis Arend. Le conseil d’administration fixe les orientations stratégiques et prend les décisions politiques et budgétaires en liaison avec l’équipe salariée composée de treize personnes dont onze femmes.
Les tâches de cette équipe sont les suivantes

  • La directrice, Céline Sénégas, pilote les projets de l’Association en lien avec le Conseil d’Administration et avec l’équipe salariée.
  • L’agent d’accueil, Nacira, et la secrétaire-comptable, Béatrice, s’occupent de l’accueil physique et téléphonique. Elles réceptionnent le courrier, Béatrice se charge aussi de la comptabilité et de la facturation de l’Association, dont les redevances mensuelles.
  • L’équipe socio-éducative, Ladan, Morgane et Nathalie (pour la résidence) et Ladan, Pascale et Sara (pour la boutique logement et le dispositif levier) accompagnent les jeunes dans leurs démarches administratives, leurs projets professionnels ou tout autre projet tel que l’accès à un logement autonome. Elles organisent également des animations collectives pour les résidents (conseil des résidents, soirées à thème…).
  • Les veilleurs de nuit, Fabienne et Lionel, sont présents le soir, et sont joignables sur le numéro de portable de la résidence. Ils se tiennent disponibles si besoin et veillent à la sécurité de tous les résidents avec l’aide de la vidéo surveillance.
  • Les agents d’entretien, Sabrina et Sandrine, veillent à la propreté des parties communes et des logements entre deux occupants. Les résidents sont responsables des lieux collectifs (cuisine, salle TV…) qu’ils doivent garder propres.
  • L’agent de maintenance, Éric, s’occupe des travaux à réaliser au sein des résidences et des logements diffus. Tout problème technique dans un logement lui est signalé dans un cahier mis à disposition à l’accueil.
  • La cuisinière, Nathalie, s’occupe des repas du soir et de l’élaboration des menus.


Des moyens: chambres et studios

En attendant la livraison de la résidence Danton, HJSBT poursuit sa mission – l’accueil des jeunes en situation de fragilité financière et/ou sociale – grâce aux différentes solutions de logement dont elle dispose :

  • quatorze chambres avec sanitaires sur le palier réparties entre la résidence Louis-Blanc (onze) et les logements en ville (trois) ;
  • quatorze chambres avec sanitaires réparties dans les résidences Louis-blanc (sept) et Sévigné (sept) ;
  • vingt-trois studios situés en ville (cinq) et dans les résidences Louis-Blanc (neuf) et Sévigné (huit).
Au total cinquante et une solutions qui ont permis à 158 jeunes d’avoir un logement en 2019.

Notre ambition

Donner à nos résidents

  •  l’envie de rester par l’écoute et la convivialité
  • tout en leur donnant  les moyens de partir grâce à la formation et l’accompagnement.